Le secret d’une bonne tisane des montagnes…

19 Nov

Aujourd’hui une mission nous est confiée : terminer de tresser des genêts sur les barrières autour du potager. Nous sommes chacun d’un côté de la barrière, tressant nos branchages à travers les mailles du grillage. Mon attention alterne entre mon travail de tressage et Clémentine qui grogne de temps en temps : son réveil est difficile.

Les genêts, nous les avons coupés vendredi après-midi pour nettoyer la pâture des ânes. Cette barrière est destinée à freiner le vent pour augmenter la température du potager et éviter le gel le plus possible. Comme toujours, Brigitte cherche ainsi à utiliser des méthodes agroécologiques pour améliorer ses cultures : plus tard ce seront des arbres et des mares qui prendront la relève pour maîtriser la température.

Et voici enfin le travail ! Le reste du potager est clôt avec des barrières en bois, toujours pour le même principe.

Je profite de la longue pause déjeuner pour dessiner un peu, et m’intéresse au séchoir solaire de Brigitte. Orienté plein sud, elle l’utilise pour sécher les feuilles destinées à la préparation de ses tisanes. Mais cela lui permet aussi de préparer les feuilles d’ortie pour son délicieux « pesto » d’ortie !

Séchoir solaire

 

 

Valérian

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :