It’s raining men !

3 Mar

En 1982, il pleuvait peut-être des hommes outre-atlantique, mais de nos jours dans les campagnes équatoriennes, c’est plutôt une période de sécheresse.

Lors de mes pérégrinations à travers fermes et marchés, je ne vous cache pas que j’ai été étonnée de ne rencontrer quasi exclusivement que des femmes. Interrogées sur le sujet, celles-ci m’expliquent que bien souvent les hommes partent à la ville à la recherche d’un salaire complémentaire.

Aussi, messieurs, ne vous offusquez pas si je ne représente que des paysannes.

paysannes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :