Le domaine des Amadieu

6 Mar
Rasteau, village près de Cairanne, été 2010

Rasteau, village près de Cairanne, été 2010

Cairanne n’est pas un endroit que nous avons choisi au hasard. Notre premier séjour au domaine des Amadieu date d’il y a 3 ans, quand nous y avons fait notre stage d’ouvrier agricole, en première année à l’école de Rennes.

Nous avions attaché et relevé les sarments, ébourgeonné, effeuillé, eu mal au dos, aux doigts, nous avions visité des caves et des salons, appris les différents cépages et les subtilités de la vinification,… Six semaines plus tard, nous étions devenus amateurs de vins et ramenions plusieurs caisses de côtes du Rhône dans notre coffre. Alors, quand nous avons dû choisir une exploitation où nous pourrions tester la méthode IDEA, nous n’avons pas mis longtemps avant d’appeler Yves-Jean Houser qui nous avait si bien accueillis en 2010.

Yves-Jean a pas mal roulé sa bosse, il a suivi une formation d’ingénieur agronome en zootechnie (ses parents étaient éleveurs dans le Doubs), il a fait du conseil agricole, mais il a aussi travaillé pendant plusieurs années chez Carrefour, comme responsable des achats pour le Sud de la France, avant de tout plaquer en 2008 pour devenir vigneron. Quand il parle de son vin, des vignes, de dégustation ou de comptabilité, on croirait qu’il a fait ça tout sa vie, alors qu’il n’y a pas si longtemps il n’en savait pas plus que vous ou moi. C’est qu’il se lance là dedans avec une volonté, une pêche et une efficacité redoutables. Valérian en sait quelque chose, puisqu’il a travaillé avec lui dans les vignes, où Yves-Jean ébourgeonnait 3 ou 4 rangs, quand il terminait péniblement et en nage sa première rangée. Et pourtant, il n’a pas vraiment la carrure d’un athlète !

En s’installant, Yves-Jean savait qu’il diminuerait beaucoup son salaire, mais il souhaitait être en lien avec la terre et fabriquer un produit emblématique d’un terroir. Fromage ou vin ? Il a finalement trouvé ces terres à Cairanne, et il est devenu vigneron, avec tout à apprendre ! Avec son accent du Doubs, Yves-Jean n’est pas un bobo ou un militant, s’il a changé de vie, c’est pour revenir à des valeurs simples et naturelles, pour être en accord avec lui-même. Aujourd’hui il convertit son vignoble en bio et même en biodynamie, pour fabriquer un vin sain, et respecter sa vigne et la terre.

Clémentine

Liens utiles :

Domaine des Amadieu

Village de Cairanne

Méthode IDEA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :