Comment tailler la vigne ?

13 Mar

Un sécateur électrique à la main, Yves-Jean taille à tout allure les ceps de vigne pendant que moi, hésitant, je donne des coups de sécateur par-ci par là.

Ce jour-là, pendant que Clémentine était allée voir Pierre Rabhi en Ardèche, je suis resté aider Yves-Jean sur l’exploitation. La journée a donc commencé par de l’étiquetage et de la mise en bouteille à la cave, puis nous avons profité des éclaircies de l’après-midi pour faire de la taille. Sur la parcelle du Haut de Beauregard, la Syrah – un cépage local – est conduite selon une technique typique des Côtes du Rhône : la taille en guyot double. Le plus dur c’est de réfléchir vite. Il faut choisir le meilleur sarment pour l’année à venir et surtout penser à ce que chaque coup de sécateur va entraîner dans le futur, que ce soit sur la production de raisin ou le port du cep. C’est un vrai travail d’architecte !

Le lendemain, avant de partir, Yves-Jean nous fait faire un tour de cave pour déguster ses cuves et ses fûts. Le vin, encore réduit et chargé en C02, pétillait dans la bouche. Difficile alors de d’imaginer les assemblages à faire pour obtenir une bonne bouteille !

Valérian

Liens utiles :

Domaine des Amadieu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :